vendredi 5 décembre 2014

Discours de la servitude volontaire (La Boétie)

 J'ai trouvé ce texte très intéressant. Je reconnais avec lu la version en français moderne, pour pouvoir plus profiter du contenu.

Ce discours est impressionnant, car écrit par un tout jeune homme de 18 ans. Le contenu en est brillant et propose une réflexion sur l'absolutisme, mais de façon plus générale, sur toute forme de tyrannie. Il reste vraiment d'actualité, malgré les siècles qui nous séparent.

La Boétie pose les base d'une réflexion en s'appuyant sur de très nombreux exemples, tirés de l'Antiquité ou de la Nature, pour éviter la censure.

Il y fait aussi une très belle description de l'amitié, qui rappelle bien sûr le fameux "Parce que c'était lui, parce que c'était moi" de Montaigne.

On prend beaucoup de plaisir à cette lecture, car l'ensemble se lit très bien et propose une construction aidant à cette réflexion.

Un texte à découvrir!

D'une belle fougue oratoire, ce Discours est sans doute dirigé contre Machiavel. Il expose le paradoxe du tyran, « homme nu et défait », qui ne saurait asservir un peuple si ce peuple ne s'asservit pas d'abord lui-même.
La phrase fameuse : « Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres », résonnera plus tard comme un mot d'ordre pour les acteurs de la Révolution française.

4 commentaires:

  1. Ha là là, oui, je dois lire Montaigne, aussi...

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,

    Je suis Auror Dupin et je me permets de vous contacter car je suis l'auteure de Miroir,Miroir, qui est un recueil de texte (dont vous trouverez les informations ici : http://blog.passe-relle.fr/miroirmiroir/).

    Nous sommes entrain d'organiser un jeu concours pour faire gagner nos receuils à Céline Musmeaux et moi-même sur facebook et je voulais savoir si cela pouvait vous intéresser d'y participer sachant que vous n'avez aucun frais à payer.

    L'événement est ici : https://www.facebook.com/events/1511445652457087.

    Je vous prie de m'excuser si cela vous a dérangé.

    Bien cordialement,

    Auror Dupin

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,
    pourquoi pas. Quelles sont les modalités d'organisation? (je n'ai pas accès à Facebook).

    Cordialement

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire!